Hormonothérapie et ses effets secondaires

Hormonothérapie et ses effets secondaires

Enfin, le tamoxifène est tératogène et une contraception efficace non hormonale est nécessaire sous traitement. Si vous avez un projet de grossesse, parlez-en avec l’équipe médicale et sachez qu’il nécessitera l’arrêt du traitement au moins 2 mois avant la conception. Il faut savoir qu’elle est également très efficace comme traitement des maladies plus avancées comme dans les traitements néoadjuvants de tumeurs inopérables d’emblée ou dans le traitement du cancer du sein métastatique.

  • Cependant, son mécanisme d’action soulève des questions quant à son impact éventuel sur la prise de poids.
  • Un gonflement, une rougeur des yeux, une sécheresse oculaire, une baisse de la vision et des douleurs peuvent apparaître.
  • Une autre lectrice, Victoria Clark, a elle aussi bien du mal à éliminer les 12 kilos qu’elle a pris.
  • En cas de survenue ou d’amplification d’un effet indésirable, il faudra que M.
  • ARIMIDEX ne doit pas être utilisé chez les femmes pré-ménopausées.

Les urines peuvent également être plus foncées et les selles décolorées. Pendant le traitement, des troubles oculaires peuvent apparaître en particulier avec les molécules de thérapie ciblée et d’immunothérapie spécifique. Un gonflement, une rougeur des yeux, une sécheresse oculaire, une baisse de la vision et des douleurs peuvent apparaître. Si ces troubles surviennent, n’hésitez pas à les signaler à votre ophtalmologue qui mettra en place des soins adaptés. Si la perte d’appétit se prolonge, elle peut entraîner un amaigrissement et à terme une situation de dénutrition.

Conseils pratiques pour entretenir l’esprit convivial des repas et stimuler votre appétit

• L’association de l’oméprazole au géfitinib peut donc entraîner une diminution de la biodisponibilité de l’ITK et doit prendre en compte le risque de baisse d’efficacité du traitement anticancéreux. Le risque de malformation ou de fausse couche lié à son traitement et qu’il est impératif d’utiliser un moyen de contraception efficace. En cas de doute, elle lui suggère de réaliser un test de grossesse. Elle devra discuter de son souhait de grossesse avec son oncologue pour limiter les risques. • C’est pourquoi, la recherche d’un déficit en DPD doit obligatoirement être réalisée avant l’initiation du traitement.

Anastrozole et prise de poids

Les immunothérapies spécifiques peuvent provoquer l’apparition d’un diabète. Il peut se manifester par une perte de poids, un besoin d’uriner plus fréquent ainsi qu’une sensation de soif et de faim plus importante que d’habitude. Comme tout médicament, ceux de chimiothérapie classique, de thérapie ciblée et d’immunothérapie peuvent être source d’allergie. Alertez votre médecin en cas de gonflement du visage, des lèvres et de la langue, de difficultés à respirer ou d’essoufflement, de fièvre, de réactions cutanées graves (démangeaisons, rougeurs, boutons), ou de tout autre trouble inhabituel. Les traitements d’immunothérapie et de thérapie ciblée (tramétinib, vémurafenib) peuvent altérer le fonctionnement du foie.

Respectez attentivement l’intégralité des instructions du médecin. Celles-ci peuvent être différentes des informations générales présentées dans cette notice. Aucune étude n’a été réalisée pour tester la toxicité de Anastrozole sur le fœtus. L’Anastrozole est contre-indiqué pendant la grossesse et pendant gonadotrophine prix l’allaitement. Retrouvez les données les plus récentes sur les principaux cancers en France, sur la prévention et les soins. En cas de fièvre (plus de 38°C pendant plus de 6 heures) ou si vous ne vous sentez pas bien (frissons, diarrhées ou vomissements importants), consultez immédiatement votre médecin.